Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php on line 124 Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php:124) in /htdocs/public/www/index.php on line 49 Mes billets ici - avril 2012 - Ouinon.net

Un classement Twitter thématique


À télécharger en PDF ici.

Je le sais, comme tout le monde, vous détestez les classements. Ce n'était pas prévu au départ mais puisque je disposais des données pour le constituer, j'ai pensé qu'il ne manquait pas grand chose pour le mettre en forme (rapidement, j'en suis désolé) et pour le publier. Alors je l'ai fait. En effet, ce classement, qui tente de rassembler les 500 comptes Twitter français les plus suivis (agrémenté de quelques statistiques maison), est un rejeton de l'affiche « Mon Twitter » que j'avais publiée ici même il y a deux semaines (projet qui devait normalement concerner les plus gros comptes francophones et que j'avais finalement choisi de recentrer sur les tweeteurs que je suivais, comme expliqué dans sa présentation). Le corpus s'appuie sur celui de Twopcharts auquel j'ai ajouté environs 10 % de comptes qui n'y étaient pas classés pour des raisons qui m'échappent (Twopcharts est un excellent outil mais une fois de plus, j'ai eu la preuve que la recherche manuelle a parfois du bon). L'intérêt majeur de ce top 500 est de proposer un classement thématique, ce qui devrait permettre à la fois au néophyte de trouver quelques comptes à suivre sur Twitter (même si un grand nombre de followers ne garantit pas la qualité du contenu), mais aussi au connaisseur de pouvoir éventuellement en tirer quelques analyses. Par ailleurs, ce classement a la particularité d'intégrer les français basés à l'étranger, y compris lorsqu'ils tweetent dans la langue de Shakespeare. Bref, grâce au temps passé en tri et recherches manuelles, vous devriez y trouver bon nombre de comptes qui ne sont pas dans les autres classements (revers de la médaille : celui-ci ne sera pas mis à jour et perdra donc de son intérêt avec le temps).
Il y a donc un peu de boulot derrière m'enfin bon, soyons honnête : cela reste un petit projet que je publie surtout pour ne pas regretter de l'avoir laissé au fond d'un tiroir.

Attention, les données datent de début avril, donc pas de la première fraicheur (désolé pour l'odeur). Par conséquent, il est probable que les personnalités fortement médiatisées ce mois-ci soient, pour une fois, un peu défavorisées. Par ailleurs, je précise qu'il est tout à fait possible que quelques comptes soient passés aux travers des mailles de mon filet (il aurait sans doute fallu faire des mois de recherches pour être à peu près certain de n'oublier personne).



Avec ses 1,90 m de long, son fond noir et ses textes corps 6 en défonce, le fichier PDF n'est pas vraiment conçu pour être imprimé. À consulter de préférence à l'écran, donc (vous profiterez ainsi du zoom et du moteur de recherche de votre lecteur PDF). Je n'ai passé qu'une petite journée sur la mise en page et me suis contenté de « faire propre », comme on dit.

Pour les chasseurs de data, je précise que pour repérer des comptes français qui n'étaient pas classés par Twopcharts, j'ai d'abord créé un compte (appelons-le « vivarium ») avec lequel j'ai suivi les 2000 comptes francophones (ou anglophones tenus par des français) les plus suivis d'après Twopcharts. Ensuite, j'ai utilisé le très bon Followerwonk pour analyser la liste des abonnements d'une centaine de comptes choisis (profils plutôt connaisseurs, de thématiques différentes). Comme j'étais identifié sur Followerwonk avec le compte vivarium, l'outil m'indiquait facilement les comptes importants auxquels chaque sondé était abonné mais auxquels mon « vivarium » n'était pas abonné. Il ne me restait plus qu'à ajouter ceux-là à mon vivarium, tel un chasseur d'insectes. Ma prospection effectuée, j'ai extrait la liste des abonnements de mon compte vivarium sur Excel (toujours à l'aide de Followerwonk) pour attaquer le traitement des datas (virer les non français, classer les comptes par thématiques, calculer les statistiques, construire un fichier facilement exploitable sous inDesign). J'ai utilisé Followerwonk sans avoir souscrit d'abonnement payant, façon patience et débrouille.


Le lit de mes enfants

1 — Au départ, un lit modèle « Lancelot », acheté sur un coup de tête en 2008 dans un magasin Fly. Nous profitons d'une importante ristourne sur le modèle d'exposition que nous achetons sans la commode et le bureau assortis (photo commerciale chopée sur un site de déco).



2 — Le lit de mon fils ainé, tel qu'il est resté jusqu'en novembre dernier. Pieds coupés pour tenir sous la faible hauteur de plafond. Le mince velcro qui tenait les rideaux s'est décollé.
Notre deuxième fils grandit, son lit bébé devient un peu juste et nous prenons la décision de transformer le meuble en lit superposé.



3 — Modification de la structure. Une échelle centrale est recréée à base de cordages marins (la plupart des lits superposés vendus dans le commerce sont conçus avec une échelle latérale qui n'aurait pas convenu à la pente de notre plafond). Les pieds sont surélevés de 3 centimètres (uniquement pour pouvoir glisser sous le lit un certain modèle de boite Ikéa, bien pratique pour ranger les Legos… on ne se refait pas). De solides panneaux de medium sont ajoutés de chaque côtés de la partie haute pour parer aux chutes. Les vis d'origines, un modèle apparemment bien spécifique au mobilier Fly, étant introuvables dans le commerce, je me débrouille pour réutiliser uniquement celles des parties du lit dont je n'ai plus besoin (un casse-tête). Ne figure pas sur la photo un renfort que j'ai ajouté entre les montants de l'échelle, au niveau du sommier supérieur, afin d'éviter que la structure ne se déforme trop lors de l'utilisation de l'échelle.



4 — Ma compagne s'occupe de confectionner un habillage en tissu (2 couleurs différentes de tissus antitache), que je peins et auquel j'agrafe des feuilles découpées dans la feutrine. Plusieurs tests sont nécessaires afin de trouver la bonne méthode de peinture (finalement, de simples bandes de Scotch Christal ont suffit à assurer des lignes aux contours propres). Avant de peindre, il a fallut quasiment tout recoudre et rapiécer suite suite au rétrécissement du tissu provoqué par un lavage qui a mal tourné (à 30°, pourtant) — ce qui explique que les bandes verticales situées au dessus et en dessous de chaque fenêtre sont un peu courtes à mon goût. L'habillage est fixé à la structure grace à de solides bandes velcro de 5 cm de large.



5 — Nous nous sommes permis un retour à chaque arrête latérale, afin d'augmenter un poil l'illusion de l'habillage. Pour fixer les feuilles, j'ai trouvé par hasard dans mon hypermarché local, quelque chose dont je ne soupçonnais pas l'existence : des agrafes de couleur verte (mais oui, cliquez l'image pour agrandir si vous ne me croyez pas). À son extrémité, l'échelle est traversée par un ultime passage de corde, destiné à éviter les glissades au moment de la descente.



6 — Comme les matelas que nous avions récupérés étaient plus courts que la longueur des lits, j'ai profité de l'espace vide pour y fabriquer des coffres. Ces derniers font office de mini tables de nuit, idéales pour ranger des livres et poser quelques objets sur leur demi couvercle amovible. Ainsi, chacun de mes loulous dispose de son petit coffre à trésor.



Coût total de l'opération : à peu près 350 € (tissus, bois, peintures et quelques accéssoires et outils spécifiques). Donc, moyennement rentable, gourmand en temps de travail et pas forcément d'une conception et d'une réalisation exemplaire mais c'est notre lit, à tous les quatre. Comme disait Philippe Millot, mon ancien prof de typographie : « il faut faire ».

Idée ? Des stabilisateurs flexibles pour apprendre à faire du vélo



Pour familiariser les jeunes enfants à la pratique du vélo, on utilise généralement une paire de stabilisateurs à roulettes fixée sur la roue arrière. Cependant, lorsque vient l'âge d'apprendre à faire du vélo comme un grand, ces petites roulettes deviennent handicapantes dans le sens ou elles habituent l'enfant à un certain confort qui ne le pousse plus naturellement à chercher son équilibre. Il existe bien une astuce qui consiste à relever la hauteur des roulettes mais certains enfants sont encore capables de rouler penchés pour profiter jusqu'au bout de leurs précieux 4 points d'appui (exemple vécu cet après midi avec ma filleule Pauline ;-).
Devant ce constat, j'ai pensé qu'il pourrait être intéressant d'utiliser un système de stabilisateurs aux attaches suffisamment flexibles pour ne pas trop porter le vélo lorsque l'enfant roule en équilibre, tout en étant assez rigide pour empêcher (ou ralentir) la chute lorsque le vélo est en déséquilibre. Ainsi, par l'instabilité provoquée par les fixations souples (avec ce type de ressort, par exemple) des roulettes, l'aprenti cycliste serait spontanément amené à chercher son équilibre, sans pour autant risquer la chute.

En attendant, vous aurez toujours la possibilité d'initier votre enfant à cette méthode d'apprentissage.