Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php on line 124 Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php:124) in /htdocs/public/www/index.php on line 49 Mes billets ici - avril 2010 - Ouinon.net

Jouer dans la rue

Hier, j'ai vu une chose devenue rare, à Bobigny en tout cas : des enfants qui jouaient dans la rue. Jouer. Pas traîner, pas marcher, pas s'asseoir sur un banc : jouer. Dans la rue. Lorsque j'étais enfant, cela me semblait tout à fait naturel. On jouait un peu à tout et n'importe quoi dans la rue, avec ou sans voitures en stationnement — elles étaient d'ailleurs beaucoup moins nombreuses qu'aujourd'hui à dormir sur les bords de trottoir de banlieue. Jeux de ballon, jeux de balles, chat & souris, billes, beaucoup de vélo également… lorsqu'il ne pleuvait pas, on faisait à peu près tout dans la rue. Connus de tous, les enfants du quartier participaient à tisser des liens entre les riverains.
Hier, j'étais émerveillé en voyant ces quatre enfant jouer dans la rue. Ça tapotait du ballon, ça riait, ça courait, c'était bien.

Patatras ! Juste au moment ou j'arrivais à leur hauteur, telle un coucou horloger, une femme sortit de chez elle, demandant sur un ton désagréable à ces enfants de déguerpir. Elle n'avait pas envie que sa voiture soit abîmée. Cherchant probablement à me prendre à témoin, son injonction se finissait sur un ton narquois, comme si ces gosses venaient de faire quelques chose d'irrationnel « jouer au ballon dans la rue… non mais ça va pas la tête ! ». Passant mon chemin, je lui ai simplement répondu par un rictus de désapprobation.

Chers amis, au cas où vous ne l'aurez pas remarqué, en zones urbaines, la rue appartient aux automobiles. Les enfants gênent.