Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php on line 124 Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php:124) in /htdocs/public/www/index.php on line 49 Google Maps : la magie du Street view - Ouinon.net

Google Maps : la magie du Street view

Je me souviens de ces mots d'un client avec lequel j'avais discuté net il y a quelques années : « Le prix des carburants deviendra tellement cher que bientôt les gens ne voyageront plus que sur internet ». Sur le coup, j'ai souri (« Encore un Madame Soleil du web ! » ;-)
À cette époque reculée, le Géoportail de l'IGN n'était pas en service. Sur Google maps, la fonction « satellite » n'existait pas (il fallait s'acheter les DVD de l'IGN « Géorando », vendu région par région pour avoir une telle vue sur une carte interactive, c'est d'ailleurs ce que j'avais fait). Et bien sûr, une fonction de type Street view tenait du pur fantasme. Vu la difficulté à produire ne serait-ce q'un Quicktime VR, penser numériser des villes de plusieurs millions d'habitants, rue par rue, c'est quelque chose que je n'imaginais même pas.

C'était il y a seulement quatre ans.

La fonction Street view est déjà dispo pour plusieurs villes américaines depuis plus d'un an mais ça ne m'avait pas fait le même choc que celui que j'ai eu hier en découvrant les rues de Paris entièrement numérisées. En effet, si je ne crois pas trop aux sensations du voyage numérique (enfin si, pourquoi pas, mais dans une certaine mesure seulement), j'ai trouvé dans cette représentation d'une ville qui m'est chère, d'autres usages. Des endroits pourtant proches de chez moi mais pour lesquels on n'a pas forcément le temps de se déplacer, d'y retourner, parce qu'on ne sait pas trop si ça vaut le coup. Revoir le balconnet sur lequel je jouais, chez ma grand même paternelle, rue du Poteau, en face de ce qui fut autrefois un « Prisu’ » (Prisunic) ; revoir la petite cité dans laquelle habitait un de mes deux oncles disparus, au 2 rue André Messager.


Agrandir le plan

Agrandir le plan

Lorsqu'on y réfléchit bien, il y a des centaines de petits voyages qu'on aurait envie de faire de la sorte et qu'on ne fait pas pour x raisons (si, si, cherchez bien, je suis sûr qu'il y a un tas d'endroits que vous aimeriez revoir sans pour autant prendre la peine de vous déplacer). Outre les aspects nostalgiques, on peut encore imaginer d'autres usages. Repérer un restaurant ou une boutique dont le nom ne nous dit pas s'ils valent le déplacement (bon ok, ça on pouvait déjà le faire avec les photos du site des Pages jaunes… mais là, on peut aussi voir l'environnement, se déplacer, sentir une ambiance et on peut même « lever la tête » pour voir le sommet des immeubles). Ou encore, si dans quelques années, le Street view vient à considérer toute la France (ou le monde « entier », soyons fous !), ce sera un outil idéal pour repérer une location de vacances ou un hôtel, s'assurer qu'ils sont bien situés, plutôt que de se fier à deux ou trois photos publiées par le propriétaire ou par une agence (je le fais déjà avec la fonction photo satellite, mais forcément, c'est moins précis). Et ce ne sont là que des usages purement géographiques que j'évoque ici. Dans les années qui viennent, j’imagine que Google va sûrement nous apporter quelques fonctions nouvelles et quelques interactions avec d'autres de ses outils.

Bon, bien entendu, il peut y avoir quelques désagréments, comme l'a repéré Gabyu ;-)

Agrandir le plan

Notons pour finir que les proches alentours de Paris sont aussi disponibles en Street View. De même que les villes de Lyon, Marseille, Lille, Toulouse, Nice (tiens, pourquoi Nice ?), ainsi que le parcours du Tour de France qui avait déjà été scanné et mis à disposition juste avant le départ de la grande boucle.

Je trouve incroyable les progrès qui sont faits dans le domaine de la cartographie/géolocalisation, ainsi que sa démocratisation vers le grand public. Il y a ne serait-ce que 4 ans, qui possédait un GPS ? Qui pouvait consulter des photos aériennes et des cartes d'État major (Géoportail) de la France entière ? Qui pouvait imaginer qu'une fonction telle que le Street View arriverait aussi vite ? Et quand je pense que le web n'en est qu'à sa petite enfance !… Je suis bluffé. Peut-on seulement imaginer ce que sera capable de nous apporter internet dans 10 ans ? Je ne le pense pas.

----------
Pour découvrir la fonction Street View :

• Rendez-vous sur Google Maps ;
• Zoomez sur Paris ou une des villes sus citées ;
• Cliquez sur le bouton Street View, en haut, à droite de la carte ;
• Cliquez sur une rue ;
• Une fenêtre de navigation s'ouvre, vous pouvez alors orienter le point de vue et vous déplacer plus finement, si besoin.

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.