Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php on line 124 Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /htdocs/public/www/ecrire/tools/xemb/XEmb_Cache.class.php:124) in /htdocs/public/www/index.php on line 49 C’est con mais c’est bon - Ouinon.net

C’est con mais c’est bon



J’ai mis en ligne 12 extraits audio d’un documentaire télévisé sur la formation des CRS : « Les combattants de l'ordre ». Je suis un grand fan de ce docu qui nous montre un lieutenant moustachu oldschool, totalement décomplexé des clichés habituels. Du coup, « Les combattants de l'ordre » passe très vite sur la formation en tant que telle et s'attarde plus volontier sur les facétie d’un lieutenant Masson gouailleurs, roublard, paillard, macho à souhait. Y triche pas quoi…
Lorsque j'étais étudiant, j'ai enregistré et découpé ces extraits au dictaphone (ce devait être en 1998). J’avais déjà vu une fois ce documentaire auparavant et n'ayant pas de magnétoscope, il était hors de question de laisser passer cette perle, d'autant que pas grand monde ne le connaissait à l'époque (diffusé à 00 h 50 le jour de l'enregistrement, c'est pour dire…). J’avais enchainé dans la nuit sur la conception d’une jaquette et la gravure d’une dizaine de CD que j'avais distribué le lendemain dans mon école de design (j'étais jeune et fou ;-) J'ai même un copain musicien qui avait récupéré des morceaux pour mettre dans une de ses compositions non-commerciales et nous étions un petit groupe de fans à nous être spécialisés dans les imitations du lieutenant Masson.
À noter que ce documentaire a encore été rediffusé 1 ou 2 fois les années qui ont suivi, mais dans une version vraisemblablement « allégée » (tournant moins en ridicule les apprentis CRS). Les extraits proposés ci-dessous sont les plus hardcores de la version originale ;-)
Je n'ai pas trouvé de vidéo sur le net mais par contre, j'ai vu que cela avait été adapté en DVD (!)

Bon, je vous laisse écouter tout cela au coin du feu. Les extraits sont courts, je vous conseille de les déguster jusqu'au bout ;-)

01 Fixe !
« Je suis le lieutenant Masson… lieutenant c'est le prénom, vous pouvez m'appeler par mon prénom »

02 Dépucelage lacrymal
Les aspirants CRS se font asperger de gaz lacrymogène pour le première fois. « y sont vraimennnt ! y sont vraimennnt phénoménaux lalalala » [à la fin de l'extrait, la chanson est chantée jusqu'au bout ;-]

03 Pour servir
« Vous-êtes là parce que c'est l'aventure les mecs… ya pas de routine, ya pas 'tiens qu'est ce que je vais manger ce soir, qu'est ce que la grosse elle va m'avoir préparé'. »

04 Poésie
« Vaaaaas te faiiirre enculer ! vas te faire enculer, vas te faire enculeeer ! » chantent-ils après avoir trinquer.

05 Une heure du mat’
Le lieutenant Masson réveille un élève à 1 heure du matin… pour rien.

06 C’est beau
« Ya des beaux écussons partout, des beaux écussons sur les manches, des beaux écussons sur les poitrines, vous avez de la gueule, vous ressemblez à quelque chose là. »

07 Jacky
« Jacky… c'est celui qui les engueule le plus. »

08 Brutes professionnelles
« La peur. La peur qu'on suscite chez les autres. Cette image sur-équipés, sur-entraînés… pas très fins… mais elle nous sert à maximum ! »

09 Vous toussez ?
Les gars sont groupés dans une carrière et leurs supérieurs leur envoient des dizaines de grenades lacrymogènes pour les familiariser au produit.

10 Des bons gars
« J'ai toujours été contre la drogue, contre les petits voyous, quand je voyais une grand mère qui se faisait agresser, ça me faisait quelque chose. »

11 Tours de piste
« CRS on est pas mauvais ! Et on l'a prouvé, prouvé ! La guerre on a tous gôgné !… Des tours de piste on va se payer ! »

12 Pour le lieutenant Masson !
Speech de fin.

Un lien vers la fiche officielle du film.

Édit : la hasard à voulu que depuis la publication de ce billet, le reportage soit passé sur la 5e, j'ai donc pu trouver une courte vidéo ou vous pourrez voir en images 2 extraits que j'ai mis plus haut :

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.